Logo ARS


Plan grand froid en Midi-Pyrénées

La vague de froid a atteint Midi-Pyrénées. plusieurs  départements ont déclenché leur plan grand froid. La baisse des  températures peut engendrer des risques pour la santé directement liés au froid : hypothermie, aggravation des risques cardio-vasculaires ou liés aux mauvaises conditions de chauffage : monoxyde de carbonne. L’ARS rappelle les principaux reflexes à adopter en période de grand froid.

Soyez prudent

Le froid demande des efforts supplémentaires au corps, et notamment au cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement.
- Limitez au maximum les activités extérieures. 
Si vous devez tout de même sortir en période de grand froid veillez à :
- Vous couvrir suffisamment afin de maintenir le corps à la bonne température.
- Pour limiter les risques d’hypothermie ou de gelures protégez les extrémités : la tête, les mains et les pieds mais également le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid.,
- Eviter la consommation d’alcool
- Limiter les efforts physiques en particulier si vous avez des problèmes cardio-vasculaires

Face à un cas d’hypothermie, appelez les secours : 15 ou 112.

Pensez aux plus fragiles

Soyez particulièrement attentifs aux personnes les plus fragiles

> Les personnes âgées et plus particulièrement celles  présentant des troubles cardiaques, une insuffisance respiratoire, une difficulté à faire face aux activités de la vie quotidienne ou souffrant de maladie d’Alzheimer ou apparentées
> Les nouveau-nés et les nourrissons : l
> Les personnes souffrant de certaines maladies : insuffisance cardiaque, angine de poitrine,
> Les personnes à mobilité réduite et les personnes non conscientes du danger.
> les personnes en situation de grande précarité,
Si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue, appelez le 115
>> cliquer ici pour en savoir plus sur les conduites à tenir si le froid vous atteint :

Chauffer sans surchauffer

Avec le froid, il est légitime d’augmenter le chauffage. Du monoxyde de carbone ou CO, un gaz particulièrement toxique résultant d’une mauvaise combustion peut alors se dégager des appareils de chauffage .

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant particulièrement dangereux car très difficile à détecter. Invisible et inodore, il est la première cause de mortalité accidentelle par toxique.

Quelques conseils pour prévenir ces intoxications :

> Ne pas surchauffer son logement mais chauffer normalement en s’assurant de sa bonne ventilation. Ne jamais obstruer les grilles de ventilation.

> Les périodes de grand froid peuvent s’accompagner de coupures électriques, installer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos. Ils ne doivent jamais être utilisés à l’intérieur.

> Respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion :
- Ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
- Ne pas utiliser les chauffages d’appoint en continu. Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.
- Si vous venez d’acquérir ou d’installer un nouvel appareil de chauffage, veillez à vous assurer auprès d’un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de l’appareil avant sa mise en service.